Homepage

logo drugstrat

Histoire de la carte nationale d’identité

Pierre PIAZZA
(MaĒtre de conférences en science politique ą l’université de Cergy-Pontoise)

Odile Jacob, Paris, 2004, 462 pages

 Histoire de la carte nationale d'identité

ň partir de l’exploitation de trŹs nombreuses archives publiques souvent inédites, l’auteur cerne, dans une perspective historique accordant une large place au régime de Vichy, les enjeux politiques et identitaires qui ont accompagné la mise en Ōuvre en France d’une nouvelle procédure généralisée des citoyens au travers de la diffusion de la carte nationale d’identité. Retraćant le long processus d’institutionnalisation de ce document, il décrit avec précision le rôle déterminant joué par certains acteurs dans la rationalisation des techniques et des dispositifs d’identification mobilisés par les pouvoirs publics. Il analyse minutieusement le mode de fonctionnement interne de l’État en révélant les conflits, les contradictions et les connivences qui structurent les rapports entre ses différents services. L’accent est encore mis sur les réactions, les débats et les multiples formes de résistances qu’ont suscité les différentes entreprises étatiques d’encartement des nationaux. Consacré ą un objet original, complexe et fascinant n’ayant jamais été systématiquement étudié, cet ouvrage contribue ą éclairer une des facettes significatives du processus d’étatisation et de nationalisation de la société.

 

SOMMAIRE

PremiŹre partie - L’identité de papier repensée sous la TroisiŹme République

 

La « nouvelle donne » identitaire au dernier tiers du XIXe siŹcle

L’effritement progressif de la sociabilité communautaire

L’avŹnement d’une société nationale

L’éradication du récidivisme

 

D’une logique de surveillance ą une logique de contrôle

La difficile rupture avec les modes traditionnels de reconnaissance

Des méthodes et des outils « scientifiques » pour identifier

La mise en place d’un dispositif de protection de la communauté nationale

 

Vers un encartement rationnel généralisé des Franćais ?

Une exigence d’État érigée en enjeu politique majeur

Résistances et obstacles

 

 

DeuxiŹme partie - Vichy ou le désir d’identification absolue

 

Instaurer un État moderne et efficace

Le rôle déterminant des préfectures

Un échange de bons procédés entre services de police et services statistiques

 

Régénérer et épurer la nation

L’encartement au service de la Révolution nationale

L’encartement au service d’une « politique de la communauté réduite aux rejets »

 

Une entreprise de mise en carte inachevée

Les raisons d’un échec

Une répression moins efficace

 

 

TroisiŹme partie – Le dilemme contemporain efficacité / liberté-égalité

 

Que faire de Vichy ?

Le temps des hésitations

Une rupture de faćade

 

L’informatisation de la carte nationale d’identité

La liberté avant l’efficacité

L’efficacité avant la liberté et l’égalité

 

RECENSIONS

Cet ouvrage a été recensé dans les revues suivantes :

Les Cahiers de la sécurité (n° 54, quatriŹme trimestre 2003)

 Droit et Société (n° 59, juin 2005)
http://www.reds.msh-paris.fr/publications/revue/biblio/ds059-c.htm#18

 Raisons politiques (n° 16, deuxiŹme semestre 2004)

 Études tsiganes (n° 18, deuxiŹme semestre 2004) 

L’Histoire (n° 293, décembre 2004)  

Guerres mondiales et conflits contemporains (n° 216, décembre 2004) 

Sciences humaines (hors-série, n° 46, sept-oct-nov 2004)  

Plein Droit (n° 62, octobre 2004) 

Cultures et conflits (n° 53, septembre 2004)
http://www.conflits.org/document1003.html 

La Revue administrative (n° 340, juillet 2004)

Le Banquet (n°21, 2004/2)
http://www.revue-lebanquet.com/docs/c_0000957.html?qid=sdx_q0

 

AUTRES TRAVAUX SUR INTERNET

• « Police, identification et biométrie » in Georges Debrégeas et Thomas Lacoste (dir.), L’autre campagne, Paris, La Découverte, 2007.

Audition de Pierre Piazza par la CNIL au sujet du projet INES de carte d'identité biométrique, 8 avril 2005.

• « La fabrique "bertillonienne" de l’identité. Entre violence physique et symbolique », Labyrinthe, n° 6, printemps-été 2000.

 

top
haut de page

votez pour ce site